Ciste

ciste à feuille de sauge

Les cistes sont des arbrisseaux dicotylédones de la famille des Cistacées poussant le plus souvent sur le pourtour méditerranéen. Ils adorent les sols secs (généralement siliceux mais aussi calcaires) et ensoleillés. De plus ils ont la particularité de se régénérer facilement et même de se multiplier après les incendies. Autant dire que les maquis ou les garrigues méditerranéens, si souvent touchés par les feux de forêts, sont tapissés de cistaies qui fleurissent entre le printemps et l’été (avril-juin).

Les arbrisseaux ont une hauteur allant de 30 cm à 1 m. Les racines sont peu développées, superficielles. Les feuilles sont persistantes; souvent velues, parfois gluantes, elles sont simples, elliptiques (ou ovales) ou linéaires. Les fleurs comportent cinq pétales, le nombre de sépales étant de trois ou cinq. Elles ne durent qu’une journée. Les fruits se présentent sous forme de capsules.

On peut classer les espèces de cistes en deux catégories : ceux qui ont des fleurs roses à violettes (parfois rouges), ceux qui ont des fleurs blanches. Le pistil et les étamines sont en revanche jaune-orangé.

Cistus monspeliensis, ciste de Montpellier : l’un des cistes les plus fréquents, à feuilles linéaires collantes, sans pétiole net. Les fleurs sont blanches, petites, parfois colorées de jaune à leur base.

Cistus salviifolius, ciste à feuilles de sauge : l’une des rares espèces qui ne soient pas exclusivement méditerranéennes (on le rencontre jusqu’au Massif Central et dans l’ouest de la France). Les fleurs, blanches au début, deviennent jaunes par dessiccation.

Cistus ladanifer, ciste à gomme : assez semblable au ciste de Montpellier, il s’en distingue par des taches rouges à la base des pétales, par son calice à trois sépales et par sa taille plus grande. Ses feuilles produisent une gomme (le labdanum) utilisée notamment en parfumerie. On le rencontre surtout en Espagne. Il est présent en France par exemple dans les Maures.

Le ciste ladanifère est un ingrédient majeur du traitement homéopathique de l’anxiété et du stress. Les cistes neutralisent les polluants environnementaux et les toxines. 

Le Labdanum : planète Soleil, élément Feu – Créativité, inspiration, positivité. Parfois appelé « onycha » ou « Encens du Soleil Noir », le labdanum est brûlé dans les temples depuis l’antiquité.  

A propos Caitlín Urksa nic Mhorrigan

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Grotte aux Plantes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s