Invocation

O Morrigan, j’appelle ton nom,
Parle-moi de désir et de sang.
Sous ton aile noire et rouge et grise,
Enseigne-moi l’indispensable.

Tu parcours les terres anciennes,
Tu rends les champs forts et fertiles.
Vierge folâtre, vieille lascive,
Mère à la ceinture épanouie.
Sans le frôlement de tes ailes noires,
Je ne peux pas guérir la terre.

Tu flottes sur une vague écarlate,
D’épées, de lances et de poignards.
Tu testes l’ardeur des guerriers,
Tu déterres l’ombre de mon âme.
Sans le frôlement de tes ailes rouges,
J’ignore la force qui m’anime.

Tu voles dans les brumes d’argent,
Tu mènes les morts sur le chemin.
Tu leur révèles, à l’intérieur,
Une terre de rire et de joie.
Sans le frôlement de tes ailes grises,
Je n’atteins pas la renaissance.

Raven © Cristina McAllister

A propos Caitlín Urksa nic Mhorrigan

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Rites et Autres, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s