Le Sidh et le peuple des Sídhe

Sidh (également orthographié sid et prononcé [shii]) est une graphie ancienne du mot irlandais , qui désigne l‘Autre Monde dans la mythologie celtique. Le aos sí ([iiss shii], forme moderne, ou aes sídhe [ess shii-euh], forme plus ancienne) signifie « peuple des tertres » et les tertres eux-mêmes sont appelés « sídhe » (pluriel). Plus tard, dans les textes de langue anglaise, le mot sídhe fut utilisé pour désigner à la fois les tertres et le peuple des tertres, mais c’est une erreur.

Suite à la victoire des Milesiens, les Tuatha Dé Danann (les gens de la déesse Dana) acceptèrent de se retirer dans les sídhe, chacun des dieux des Tuatha dé Danann ayant le sien : sous les tertres et les collines ; à l’ouest, au-delà de la mer, dans des îles magnifiques ; sous la mer, les lacs et les rivières. En fait, le Sidh, lieu mythique, échappe à la géographie : il est partout, en parallèle au monde des hommes. Les dieux peuvent aller et venir d’un monde à l’autre mais l’inverse n’est que rarement possible. Le Sidh est plus proche du monde des humains au crépuscule et à l’aube, ainsi qu’à Samhain, Beltane et au solstice d’été.

A propos Caitlín Urksa nic Mhorrigan

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Peuple de la Caverne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s