Préparation au Passage

Maintenant que la décision est prise, j’ai un peu de boulot à faire pour me préparer au rituel que je veux faire le soir de Samhain.

La première étape est de mettre en place un autel dédié uniquement à la Morrigan. J’ai déjà une statuette pour laquelle j’avais craqué en mars 2008 (comme quoi, ça ne date pas d’hier…), et j’ai le meuble (ex-meuble télé noir, depuis longtemps à côté de mon autel principal). Malgré tout, il est rempli de… diverses choses sans lien avec l’ésotérisme (en clair, c’est un meuble à b**del  ). J’ai donc décidé de le vider, de le nettoyer et de le purifier, afin de pouvoir le consacrer au moment de la lune noire (vu qu’il va être dédié à une déesse sombre), c’est-à-dire avant 20h45 jeudi (les microbes n’ont qu’à bien se tenir). Pour ce qui concerne la nappe d’autel, je vais utiliser les talents de Ko’chka, par l’intermédiaire de sa boutique. D’une part, ça permet de faire travailler les copines et le fait d’avoir une nappe créée spécialement par une consoeur lui apportera une énergie supplémentaire, d’autre part ça m’évitera d’avoir à faire moi-même cette nappe, vu que je n’ai jamais utilisé la peinture sur tissu et que si c’est moi qui la fais, je ne verrai que ses défauts (je me connais…).

La deuxième étape va consister à concocter un rituel (je n’aime pas ce mot) pour l’occasion. J’ai déjà quelques idées, mais il reste encore beaucoup de travail de ce côté-là. Je mettrai ici la partie générale du « rituel » une fois qu’il aura eu lieu, mais la partie personnelle restera un secret (à l’exception de ma Soeur d’Ame, pour laquelle je n’en ai aucun). Malgré tout voici un aperçu du contenu : basé sur le texte du seul rite d’initiation que j’ai pratiqué, ce sera une re-dédicace à ma voie, et un serment à la Morrigan. J’avoue que je suis devenue un peu fainéante pour ce qui est de mon cheminement pratique (je pratique très peu, en dehors des célébrations saisonnières du CDA) et il en est de même pour mes grimoires, par manque de temps surtout. Ce serment (accompagné d’une cérémonie du nom, version 3 puisque j’en change…) va donc inclure une sorte de planning (raisonnable puisque le temps n’est toujours pas élastique) concernant ma pratique.

La troisième étape, et ce n’est pas la moindre, va être la « performance » (au sens anglophone) de ce serment. J’hésite pour ce qui est du lieu (mon nemeton, à l’extérieur, ou mon antre) pour des raisons météorologiques (j’ai déjà ma dose de microbes pour le mois ) mais aussi, j’avoue, à cause du sanglier qui investit le terrain la nuit (« euh, bonsoir monsieur le sanglier, désolée d’empiéter sur ton territoire, mais en fait c’est le mien, là… non ? tu n’es pas d’accord ?… ah, tu veux que je me mette à courir là, tout de suite ? »  pas terrible, quand même…) A moins que je fasse moitié-moitié : une partie à l’extérieur au coucher du soleil (heure précise à vérifier), le reste à l’intérieur. Deux autres inquiétudes viennent m’agacer : la première, c’est l’opération « offrande de sang ». Vu que la Dame l’a exigé, par le biais d’un rêve, il va falloir que j’y arrive (à moins que mon chat sorcier, devenu un peu fainéant lui aussi côté rituels, ne se décide à venir me donner un coup de patte… griffue bien sûr, ce qui me simplifierait la tâche). La deuxième inquiétude, c’est l’opération « silence » que je veux faire absolument (je l’avais faite pour ma première auto-initiation, et c’est vraiment un plus au niveau concentration). Il va falloir que je prévienne les uns et les autres (le zomme devrait accepter sans souci, pour le paternel, il va falloir ruser… et heureusement que Samhain tombe pendant les vacances  !) que je ne peux pas parler.

Voilà où j’en suis pour l’instant. Affaire à suivre…

A propos Caitlín Urksa nic Mhorrigan

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Explorations Spirituelles, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Préparation au Passage

  1. Valiel dit :

    Et bien, ça bouillonne chez toi !!!!😀😄 Je vois que tu es envahie par une vague morrigienne (lol je sais, ça n’existe pas ^^ ») C’est drôle, ça me fait plaisir de lire d’autres, ça me sort un peu de mon travail personnel si intense, ça donne d’autres visions.

    Quelques remarques :
    – Purée cette statuette…. Je BAVE LITTERALEMENT dessus depuis un an je pense, avant même d’avoir rencontré Morrigan. Tu as cassé ta tirelire dis-moi !😄
    – Les deux petits points qui t’agacent. Tu sais que c’est très précieux pour moi que tu en parles ? Pourquoi ? Ben parce que j’ai eu le même souci. Elle m’a demandé mon sang, et je l’ai fait « chez Elle », mais pas dans le monde commun encore, un peu trop de peur. Et le silence, Elle me l’a imposé aussi pendant une semaine…. C’est drôle….

    • L’automne est vraiment une saison qui me « bouscule » de plus en plus (sans doute lié en partie à mon boulot, puisqu’il fait que mes années commencent en septembre, mais je ne pense pas que ce soit la seule raison)
      Pour la statuette, j’ai bavé sur sa photo pendant de looooooongs mois avant de me l’offrir, sur un coup de tête (et sur un coup de tirelire remplie, oui)
      Quant aux petits points points d’agacement, si le silence ne me pose pas de problème autre que pratique, l’offrande de sang est une autre histoire. Je ne suis pas spécialement douillette, mais le fait de se couper/piquer volontairement est une épreuve, mine de rien. En même temps, ce sera sans doute moins définitif que ce qu’Elle m’a montré (une épée qui transperce le coeur, c’est très définitif, quand même o_O)

  2. Lyra Ulchabhan dit :

    Aaaah cette statuette, quelle merveille ! Je comprend ce que tu veux dire à propos de l’automne en tant que « début d’année » (je suis plus ou moins dans l’enseignement, toi aussi d’après ce que j’ai compris), chez moi c’est la même chose, j’ai toujours envie de faire table rase, de faire du tri, des mises au point et compagnie quand les feuilles commencent à tomber.
    Pour le sang, de mon côté, j’ai l’habitude, je travaille assez souvent de cette manière. Je ne sais pas si cela pourra t’aider, mais personnellement voilà comment je procède : avec mon athamé (bien aiguisé, coupant comme un rasoir et bien pointu) ou avec une aiguille soigneusement stérilisée/désinfectée (via une flamme de briquet et une bonne dose d’alcool), je me pique le pouce juste à la jointure de l’ongle, là où il forme presque un « angle » avec le doigt (à la base de l’ongle, donc, en bas à droite en ce qui me concerne). C’est une zone que je trouve relativement peu douloureuse, qui a l’avantage de saigner assez abondamment et qui cicatrise très vite sans trop se révéler embêtante par la suite (quelques heures sous un petit pansement et hop ! c’est oublié). Généralement, je n’aime pas me couper sur la pulpe du doigt, qui saigne peu mais peut gêner par la suite. Enfin, après, chacun fait comme il le ressent😉

    • Merci pour le tuyau, j’avoue que les blessures aux doigts, je n’aime pas trop justement parce que c’est gênant ensuite (et comme je suis assez sensible aux infections/panaris, j’aime autant jouer de prudence… j’ai besoin de mes doigts pour plein de choses). Je pense que je vais chercher au niveau des endroits moins sensibles que les doigts, en fait ^^
      Par contre, mon projet pour le meuble ce weekend tombe à l’eau, d’une part je suis lessivée par la méga attaque de crobes d’automne, et en plus mon zomme a prévu des travaux dans mon bureau lundi (des prises supplémentaires \o/) qui vont faire de la poussière (encore plus que d’habitude lol). Donc le meuble va attendre une semaine de plus, histoire que toutes les conditions soient réunies. Je me console en me disant que d’ici là, j’aurai peut-être ma nappe, ou du moins que Ko’chka aura pu commencer à travailler dessus.

  3. Andy Monaco dit :

    J’ai trouvé votre blog sur l’ésotérisme par hasard, et j’ai voulu vous laisser une note tellement je suis impressionné par la qualité des renseignements que vous avez postés ici. Continuez ce grand travail, vous fournissez une grande ressource pour Internet! Je vais sans aucun doute vous marquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s