La complainte d’une ourse surbookée

Pfff, ça y est, même pas un mois que j’ai repris le boulot, et déjà je cours après le temps… Comment faire pour caser dans une même semaine :

– les heures au boulot, incompressibles
– les trajets, 50 minutes le matin, 50 minutes le soir, incompressibles aussi
– préparer les cours et corriger les copies (j’avais promis de faire moins d’interros mais chassez le naturel… j’ai déjà 2… 3 paquets à corriger cette semaine)
– les courses… bah oui, faut bien ravitailler de temps en temps
– la lecture et les réponses éventuelles sur les divers forums et blogs que je hante
– les commandes pour la boutique,
– les envies de la Muse (peinture, tricot, autres à venir)
– mes grimoires à mettre à jour
– le jardin
– le zomme
– accessoirement un peu de ménage
– dormir, accessoirement aussi (enfin là, la machine ne s’en laisse pas conter, quand elle se lève à 5h30, elle a un peu de mal à aller au-delà de 22h…)

Je lance un appel aux chercheurs divers : si vous trouvez un moyen d’arrêter la course du temps, ne serait-ce que de quelques heures par ci par là, je suis preneuse…

A propos Caitlín Urksa nic Mhorrigan

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Grognements, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s